18/04/2018 15:25
0

Bilan post hivernal des cultures

Le mois d'avril est la période idéale pour faire un bilan post hivernal. Olivier Samson, Responsable agronomie EMC2 revient sur la météo atypique de ces derniers mois et sur l'état actuel de toutes les cultures.

Les deux premiers mots qui viennent à l'esprit d'Olivier Samson au sujet de cet hiver sont "long et humide". Avec des niveaux de précipitations avoisinant les 600 à 800mm depuis le mois d'octobre, l'hiver 2017/2018 peut d'ores et déjà être considéré comme l'hiver le plus pluvieux de ces trente dernières années. Cet hiver a été également long, il a démarré durant les premiers jours de novembre avec une période assez froide pour offrir par la suite des températures dans les normales de saison. A partir du 15 décembre, la douceur s'est installée jusqu'à la mi-février. Puis l'hiver est revenu en force durant 5 semaines avec une période de froid très intense fin février début mars. Les escourgeons L'état des cultures est très variable d'une parcelle à l'autre essentiellement lié à l'excès d'eau. Ce sont des défauts de structure peu favorable qui engendrent des problèmes de pousse et également un certain retard de la culture. Nous sommes à la mi-avril à peine au stade 1 nœud en moyenne. Ajouté à cela quelques zones touchées par la mosaïque et de fortes attaques de rhynchosporiose liées principalement au temps froid et humide qui a régné sur notre région. La variété Etincelle est certainement la plus touchée. Les premiers fongicides seront très importants pour enrayer cette maladie. Les colzas On craignait vraiment le froid mais finalement la culture a bien résisté avec seulement quelques gels d'apex. Comme les orges, c'est l'excès d'eau qui est le plus impactant pour les colzas avec des disparitions de pieds dans les zones les plus touchées. Ce qui sauve la culture, ce sont les installations et les biomasses très fortes avec de très bons enracinements qui ont permis au colza de résister aux excès d'eau de cet hiver. Aujourd'hui, dans la majorité des situations les colzas sont très bien repartis en végétation. La floraison démarre dans des conditions très clémentes et ensoleillées. Les voyants sont plutôt au vert malgré la présence en sortie d'hiver de cylindrosporiose. Les blés Hormis les ennoiements, peu d'impact des excès d'eau. Les cultures repartent de façon très correcte. On relève de bons tallages suite aux températures plutôt froides du mois de mars. Les potentiels sont en place. Il faudra rester vigilant quant au risque de verse et appliquer des régulateurs en fonction des situations. On relève une forte présence de septoriose en ce début de printemps qu'il faudra enrayer en appliquant des fongicides. Les cultures de printemps Exceptionnellement, les semis d'orge de printemps se sont étalés sur une période inhabituelle puisqu'ils ont commencé en février pour se terminer en avril. Pour le moment les conditions de lévée sont plutôt favorables. Concernant les cultures estivales (lin, tournesol, maïs), les conditions de semis sont très bonnes actuellement. Vous trouverez ci-dessous un reportage vidéo. Bon visionnage !

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre commentaire